L’ésotérisme des Néfilims.
Ce forum est libre d’accès aux visiteurs, mais connectez-vous vous donnera d’autre avantage !

L’ésotérisme des Néfilims.

Parler de magie à l’état pure, car toute philosophie est bonne à prendre, celui qui l’ignore est un sot qui s’ignore.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
.............Bonjour, et merci de votre visite, n’oubliez pas de répondre aux sujets, de poser des questions, ce forum est là pour vous aider du mieux possible. Bien à vous Cristta & Lionel de Sirius...........
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires
Sujets les plus vus
pyramide a souhait
Les phases de la lune, et les travaux magiques.
Mots magiques
comment se servir de son pendule
[Lithothérapie] Graphiques émetteurs pour purifier et recharger ses pierres
Le S.C.A.P. Ondes de formes et dessin agissant.
pendule de thoth ou de thot
MUSIQUE MAGIQUE
Qu'est-ce que l'Orgonite ?
Pendule Radiesthésie planche cadran.
Mots-clés
pentadôme azurite reiki talisman planche lithothérapie bougies pyramide spiralitor magie runes radionique magique pierre lune pyramides encens bague pendule faraon pour astrologie souhait rituel revati mots

Partagez | 
 

 Saint Ange de Jérusalem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Saint Ange de Jérusalem   Mer 9 Mar 2016 - 18:31

Prophétie de Saint Ange de Jérusalem
 



Saint Ange demanda à Jésus quand Il délivrerait Jérusalem du joug des Musulmans :

« Seigneur, ajouta-t-il, permettez que je vous recommande cette ville de Jérusalem où Vous avez répandu votre Sang très précieux pour la rédemption et le salut du genre humain.


" Ange, mon fidèle serviteur, lui répondit le divin Maître, sachez que les églises seront ruinées et presque partout sera aboli l’exercice de la religion chrétienne, que la ville de Jérusalem et avec elle la Judée, la Samarie, la Galilée et la Terre promise toute entière, ainsi que l’Arménie, l’Egypte, la Cappadoce et la Phrygie tomberont, dans un temps qui n’est pas éloignée, entre les mains des fils d’Agar, les Ismaélites.

 
De là croîtra de plus en plus leur puissance, tant par mer que par terre qui étonnera tous les peuples et parviendra jusqu’aux royaumes de Chypre, Dalmatie et Russie.
 
D’un autre côté, presque tout l’Empire grec, jusqu’à l’Albanie, l’Esclavonie, la Rhétie et la Hongrie, sera livré au pouvoir des Turcs qui affligeront grandement aussi l’Italie par la guerre et les dépradations, à cause du débordement de ses crimes.
 
Ces choses adviendront quand l’Église aura sa beauté effacée, et sera délaissée comme une veuve.
 
Ces malheurs débuteront lorsque le schisme éclatera coup sur coup dans l’église, que ses enfants s’élèveront les uns contre les autres et que deux ou trois prétendants viendront se disputer le Saint Siège, en même temps que les tyrans se ligueront en foule contre Eglise pour la dépouiller.
 
Un grand nombre de familles religieuses, réduites à feindre la vertu, tromperont les peuples par une sainteté de pur apparat, n’ayant très souvent presque aucune charité pour le prochain, mais s’adonnant à l’orgueil, à l’avarice, à l’envie, et aux plus honteux excès.
 
Quand s’élèveront des hypocrites, décevant les peuples sous prétexte de sainteté et de religion, quand l’Église sera pleine de sectes où régneront l’ambition et la luxure, et quand les hérésies auront le dessus et que la Foi sera quasi éteinte.…

A cause de tous ces crimes, Je permettrai que l’Italie et la Chrétienté presque toute entière soient châtiées par les mains de mes ennemis.

 
Prêchez donc et annoncez au peuple chrétien ce qui le menace dans un avenir prochain à cause de ces abominations."

"Oh mon Dieu ! Qui délivrera votre cité sainte des mains des infidèles", s’écria Saint Ange ?


"Quand mon peuple sera contrit, lui répondit Notre Seigneur, quand il connaîtra mes voies, apprendra la justice et la gardera, viendra enfin celui qui délivrera, qui mettra la paix aux nations et sera la consolation des justes.


Ce sera un roi saint et puissant qui s'élèvera finalement de l'antique race des Rois de France, d'une insigne piété envers Dieu.

 
Il sera chéri et honoré par tous les rois et princes de la Chrétienté, et par tout ceux qui professent la vraie foi orthodoxe ; il sera aimé d'eux et sa puissance s'étendra au loin sur la terre et sur la mer.

Alors l'Église étant comme retirée d'une certaine destruction, ce roi s'unira au Pontife romain et le soutiendra.

 
L'erreur sera détruite parmi les chrétiens.
 
L'Église sera rendue à l'état que les bons ont choisi pour elle.

Il lèvera une armée à laquelle s'uniront spontanément de nombreux guerriers, s'élançant au combat pour l'amour de mon Nom et l'amour de la Croix ; ce qui les transportera et leur obtiendra des trophées dont l’éclat s'élèvera jusqu'au ciel.

 
Beaucoup verseront leur sang et mériteront ainsi la gloire éternelle.

Le Monarque équipant bientôt une flotte, passera les mers, et rendra à l'Église les contrées perdues par elle.

 
Il entreprendra avec mon Vicaire une nouvelle croisade en Terre Sainte.
Il délivrera Jérusalem..."

Ayant ainsi parlé, Jésus disparut aux yeux de St Ange dans une nuée éblouissante. »

C’est à la suite de cette révélation que, le cœur inondé des divines consolations, saint Ange se rendit à Jérusalem, pour commencer à prêcher la pénitence.
 
En présence du patriarche de la ville sainte, venu le visiter au couvent des Carmes, et devant le prieur et tous les religieux de sa communauté, il dut, bien malgré lui, déclarer ce qu’il venait de voir et d’entendre de la part de Notre Seigneur.
 
Le récit en a été conservé par ceux de ses compagnons qui vinrent avec lui, en Italie et en Sicile.


Revenir en haut Aller en bas
Gandalf
BOUFFON BANNI
BOUFFON BANNI


Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Re: Saint Ange de Jérusalem   Sam 12 Mar 2016 - 19:58



Saint Ange de Jérusalem


Saint Ange est né à Jérusalem dans une famille de juifs palestiniens au temps des croisades.

 

Ses parents s’appellaient Jesse et Marie, un jour la Vierge leur apparut pour leur dire que le messie était venu et qu’Il est Son Fils, Jésus, et qu’ils devaient croire en Lui comme à la source de toute vérité.

 

Les deux époux se convertirent.

 

Ange avait un frère jumeau qui s’appellait Jean. La légende raconte également que la Vierge était apparue en songe à la mère d'Ange, lui révélant que ses deux fils seraient donnés à l'Église.

C'est ainsi qu'Ange et son frère jumeau Jean auraient été baptisés.

 

A l’âge de dix-huit ans, il fut accueilli avec son frère par les carmes de Palestine où il fit sa profession religieuse sur ce Mont-Carmel sanctifié par le Prophète Elie.

 

A 25 ans il fut ordonné prêtre. Il passa plusieurs années dans le désert et prêcha en Egypte.
 
Il fut favorisé de nombreux miracles lors de ses déplacements en Palestine, en arrêtant le cours du Jourdain accompagné d’une soixantaine de pèlerins qui en furent témoin, ou en rencontrant le Christ qui le conduisit en Sicile vers son martyre.

Pour échapper à la vénération qui a suivait ces miracles, Saint Ange partit jeûner dans la solitude du désert.

 
Là, il fut favorisé de l’apparition de Notre Seigneur.
 
Le Saint, prosterné la face contre terre, avait offert au Fils de Dieu fait homme pour nous, l’ardent hommage de ses adorations, en protestant qu’il était, prêt à Lui obéir en tout ce qu’il daignait lui ordonner et qu’il s’estimait heureux de faire le sacrifice de sa vie à son service.

C’est dans sa retraite dans le désert que Jésus lui demanda de partir pour l’Italie et la Sicile pour prêcher la pénitence pour les pécheurs.

 
Il partit à Rome pour défendre les intérêts de son Ordre et obtenir la confirmation de la Règle de son Ordre.
 
Puis il fut envoyé en Sicile pour évangéliser les cathares et les Juifs.


 
La légende raconte également qu'il y fait de nombreuses conversions.
Ses miracles furent vite connus, de grandes foules venaient vers lui pour l'implorer.
 
Mais un jour qu'il prêchait à l'église saint Jacques de Licata en Sicile, Saint Ange fut frappé, en 1225, de cinq coups d'épée.
 
Un seigneur incestueux, nommé Bérangier, avait engagé des sicaires pour l’assassiner. Saint Ange avait converti sa complice et la jeune femme l’avait alors quitté.
 
Ange, mortellement blessé, est alors emmené dans une maison voisine par les fidèles.
Quatre jours plus tard, le 5 mai 1225, il succomba à ses blessures en demandant aux habitants de Licata et à ses fidèles de pardonner au meurtrier.
 
Il est considéré depuis comme martyr.
 
Une église a été érigée en son honneur sur le lieu même de sa mort, et son corps a été placé sur un autel de l'église.
 
Sa tombe est rapidement devenue un lieu de pèlerinage et de son culte s’est rapidement répandu.
 
Saint Ange est fêté de 5 mai.
 
La vie de Saint Ange a été largement diffusée par les écrits d’Hénoch, au XIIIe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Saint Ange de Jérusalem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 18 mars : Saint Cyrille de Jérusalem
» Neuvaine à notre Ange gardien
» Prière à mon saint Ange Gardien
» La nouvelle Jérusalem dans Apocalypse 21, 1; 22, 1-5
» 18 mars : Saint Cyrille de Jérusalem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L’ésotérisme des Néfilims. :: Ésotérismes Rubriques Classés :: Prophéties-
Sauter vers: