L’ésotérisme des Néfilims.
Ce forum est libre d’accès aux visiteurs, mais connectez-vous vous donnera d’autre avantage !

L’ésotérisme des Néfilims.

Parler de magie à l’état pure, car toute philosophie est bonne à prendre, celui qui l’ignore est un sot qui s’ignore.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Bien à vous Cristta & Lionel de Sirius...................
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Le PROTECTOR Eso-Divina --> Partage de nos infos et de nos expériences
Ven 9 Nov 2018 - 12:07 par De Sirius

» Jour important du 31 octobre
Ven 2 Nov 2018 - 21:24 par ame,c,ca,sa

» Comment bien formuler un souhait avec une pyramide.
Lun 17 Sep 2018 - 15:07 par Admin

» Fin des temps
Mer 12 Sep 2018 - 19:25 par Admin

» LES ENIGMES DU SURNATUREL
Mer 12 Sep 2018 - 11:55 par Admin

» Les rêves sont faits pour être réalisés.
Jeu 30 Aoû 2018 - 18:33 par Admin

» Le Pentadôme Eso-Divina --> Partage de nos infos et de nos expériences
Mer 29 Aoû 2018 - 20:09 par Admin

» Questions importantes sur la pyramique à souhait
Mar 28 Aoû 2018 - 16:52 par matitude

» PROJET HAARP
Ven 22 Juin 2018 - 14:40 par Admin

» pendules de radiesthésie eso-divina
Mar 5 Juin 2018 - 16:56 par Admin

Partenaires
Sujets les plus vus
pyramide a souhait
Les phases de la lune, et les travaux magiques.
Mots magiques
comment se servir de son pendule
[Lithothérapie] Graphiques émetteurs pour purifier et recharger ses pierres
pendule de thoth ou de thot
Le S.C.A.P. Ondes de formes et dessin agissant.
Pendule Radiesthésie planche cadran.
Qu'est-ce que l'Orgonite ?
MUSIQUE MAGIQUE
Mots-clés
radionique pyramides cristta FARAON souhaits orgonite protector lune bague astrologie succubes magie étoile prieres pyramide bougies pendule pentadome decagone avec lunes oeil sortillege bardon atlante spiralitor

Partagez | 
 

 Hélène Wallraff

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Hélène Wallraff   Dim 28 Fév 2016 - 14:36

Prophétie Hélène Wallraff
 



Hélène Wallraff écrit :
« Les méchants seront anéantis par les méchants.
Beaucoup de bons périront aussi, mais pour leur salut.
 
L’état militaire ne sera plus permanent.
 
Le tiers des hommes sera emporté dans la tourmente.
Ces calamités ne tarderont pas à éclater.
 
Dieu fera de grands miracles en ces temps.
La vie communautaire sera introduite parmi le clergé séculier et prescrite en toute rigueur.
 
Les emplois et les charges ne seront plus attachés à la naissance ni obtenus par protection, mais ils seront donnés à qui les aura mérités.
 
Les casernes seront transformées en couvents et l’entrée en religion sera gratuite.
 
L’enseignement sera donné aux enfants par les chapelains
Alors reviendra l’âge d’or des prêtres, quand bien même on en serait réduits à des calices de bois.
 
Tous les états de la société seront de nouveau revivifiés par la crainte de Dieu.
 
La justice et la paix régneront alors sur la terre.
 
Un prince, demeuré jusque là inaperçu, et dont la maison aura beaucoup souffert du malheur des temps, apportera cette vraie paix à la terre.
 
Un Pape fugitif, suivi seulement de quatre cardinaux, viendra se réfugier à Cologne. »
Revenir en haut Aller en bas
Gandalf
BOUFFON BANNI
BOUFFON BANNI
avatar

Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Re: Hélène Wallraff   Sam 5 Mar 2016 - 20:27

Hélène Wallraff

 

 

Hélène Wallraff est née en 1755 et elle est morte en 1801, prés de Cologne, en Allemagne.

 

Ses parents étaient de simples cultivateurs, sans fortune. Ils ne lui enseignèrent que la religion, car elle ne savait ni lire ni écrire.

 

Elle manifesta des dons dés son enfance. Elle était très pieuse et avec humilité fait preuve de beaucoup de discernement d’esprit.



Elle avait un tempérament très calme, on disait que dans son regard brillait une flamme céleste.

 

Elle portait les stigmates sur ses membres, et elle était favorisée de visions prophétiques.

 

Elle vit au loin la décadence de l’Eglise et de l’Etat. Les châtiments à venir lui étaient montrés avec l’ordre de les manifester à son guide spirituel, le curé de Kirdorf.

 

Dieu lui montrait aussi les temps meilleurs qui viendraient après les épreuves prêtent à éclater.

 

Toutes ces révélations ont été mises par écrit et envoyées au dernier archevêque électeur de Cologne, Maximilien François.



Elles se trouvent aujourd’hui dans les archives de Vienne.

 

En 1783, elle se maria avec Guillaume Horst. Il décèda en 1809. Ils auront quatre filles mortes en bas âge. Elle ne trouva personne d’autre que son mari pour écrire sous sa dictée le livre qu’elle se sentit inspirée de composer, du 12 avril au 25 décembre 1800.

 

Elle fut en butte toute sa vie pour assumer ce don et transmettre ses révélations. Elle eut même à comparaître à Cologne devant la police française, après l’invasion de l’Electorat, sous la République.

 

Ses prophéties qui ont été rassemblées par le prince électeur Maximilien de François de Cologne se trouvaient dans les archives d’un viennois. 

 

Son œuvre a été redécouverte par un religieux belge, très admiratif de sa vie. Il a publié une notice sur sa vie et l’opuscule qu’elle avait dicté l’année qui précéda sa mort sous le titre « Petit sommaire ou Consolation des affligés » dont voici un extrait :

 

« Mon enfant lorsque le Pape, parlant de sa chaire, propose à l'Église un point de dogme ou de morale en dehors du concile général, est-il infaillible ?



Voilà ce que moi, le Père céleste, Je te demande, et Je veux bien aussi, étant l'éternelle Vérité, te donner moi-même la réponse.



Dis-le à ma Sainte-Église toute entière : Le Pape, à lui seul, est infaillible dans ce cas, car nous, les trois personnes divines, nous lui venons en aide afin qu'en sa qualité de chef de l'Église, il ne puisse se tromper.

 

Ma Sainte-Église est visible et le Pape est le chef visible de la Sainte-Église ; c'est d'institution divine qu'il est le Pasteur suprême à qui sont confiés tous les croyants, agneaux et brebis : les uns et les autres appartiennent à sa bergerie.

 

Il est notre Vicaire ; quand il parle, tous doivent s'incliner; quand il commande, tous doivent obéir, et quand il châtie en notre nom, la peine doit être subie : qui lui résiste, résiste à la très-Sainte Trinité. »

 

La mort d'Hélène Wallraff fut sainte comme sa vie ; elle arriva, selon qu'elle l'avait dit, le 14 septembre 1801, en la fête de l'Exaltation de la sainte Croix.

 

Son corps exhalait un parfum céleste. Aussi sa tombe est-elle restée en honneur dans sa paroisse natale et le but d'un pieux pèlerinage.

 

L'incrédulité de Saint Thomas
après la résurrection du Christ, par Le Caravage
Revenir en haut Aller en bas
 
Hélène Wallraff
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prophétie de Hélene Wallraff
» DAJOU (François) Soldat de l'Empire - Médaille de Ste-Hélène
» Sainte Hélène
» Le médaillé de Sainte-Hélène
» MORIZOT (Pierre) Médaillé de Ste-Hélène - Montargis (LOIRET)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L’ésotérisme des Néfilims. :: Ésotérismes Rubriques Classés :: Prophéties-
Sauter vers: