L’ésotérisme des Néfilims.
Ce forum est libre d’accès aux visiteurs, mais connectez-vous vous donnera d’autre avantage !

L’ésotérisme des Néfilims.

Parler de magie à l’état pure, car toute philosophie est bonne à prendre, celui qui l’ignore est un sot qui s’ignore.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
.............Bonjour, et merci de votre visite, n’oubliez pas de répondre aux sujets, de poser des questions, ce forum est là pour vous aider du mieux possible. Bien à vous Cristta & Lionel de Sirius...........
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires
Sujets les plus vus
pyramide a souhait
Les phases de la lune, et les travaux magiques.
Mots magiques
comment se servir de son pendule
[Lithothérapie] Graphiques émetteurs pour purifier et recharger ses pierres
pendule de thoth ou de thot
Le S.C.A.P. Ondes de formes et dessin agissant.
MUSIQUE MAGIQUE
Qu'est-ce que l'Orgonite ?
Pendule Radiesthésie planche cadran.
Mots-clés
bague mots spiralitor runes magique astrologie magie lune pyramide revati radionique rituel pierre pendule encens talisman pour souhait pyramides pentadôme azurite reiki lithothérapie bougies planche faraon

Partagez | 
 

 Nos encens poudre magiques huiles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
avatar

Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Nos encens poudre magiques huiles...   Mar 1 Juin 2010 - 16:30





Voici la liste de nos encens, nous pouvons aussi avoir les encens traditionel en fonction de nos arrivage, benjoin, myrrthe, souffre, canphre, pontifical, jerusalem.. Sur demande des encens et huiles au senteur de fleur, plante, accacia, voilette, rose… des demandes spéciales pour vos action… poudres magiques… personalisation… tout nos préparation sont fabriqués artisanalement.

Voici un lien direct pour les commander :

Cliquer ici pour commander dans notre boutique eso-Divina


Nom
Usage des encens spéciaux.
Prix unitaire sachet voir annonces EBAY
ENCENS BES-AMDIA

Haute protection pour les magnétiseurs, voyants, médiums…Qui dans leurs travails ont besoins d’évacuer le négatif absorbé.



Elaboré manuellement. Oliban aux bases parfumées.

Mélange de plusieurs poudres et encens magiques.

Consacré selon les rituels ancestraux.

ENCENS NOVIA

Pour chasser ses ennemis, empêchent qu’ils nuisent.



Elaboré manuellement. Oliban aux bases parfumées.

Mélange de plusieurs poudres et encens magiques.

Consacré selon les rituels ancestraux.




ENCENS GARDIA

Pour les désenvoutement, les possessions, les lieux hanté, le nettoyage en grand des lieux, des mauvaise entités…



Elaboré manuellement. Oliban aux bases parfumées.

Mélange de plusieurs poudres et encens magiques.

Consacré selon les rituels ancestraux

ENCENS SHAMAN

Pour chasser les démons et entité néfaste selon la tradition amérindienne…



Elaboré manuellement. Oliban aux bases parfumées.

Mélange de plusieurs poudres et encens magiques.

Consacré selon les rituels ancestraux

ENCENS PUR-MA-FA

Pour purifier la maison la famille.

Apporte une grande protection.



Elaboré manuellement. Oliban aux bases parfumées.

Mélange de plusieurs poudres et encens magiques.

Consacré selon les rituels ancestraux


ENCENS JASMAN

Pour attirer la chance en tout domaine…



Elaboré manuellement. Oliban aux bases parfumées.

Mélange de plusieurs poudres et encens magiques.

Consacré selon les rituels ancestraux.

ENCENS DES DENIERS

Pour attirer l’argent, tout domaine des finances.



Elaboré manuellement. Oliban aux bases parfumées.

Mélange de plusieurs poudres et encens magiques.

Consacré selon les rituels ancestraux.




ENCENS DES MEDIUMS

Pour les invocations, la méditation, la prière, la voyance, le spiritisme, écriture automatique, Oui-JA…



Elaboré manuellement. Oliban aux bases parfumées.

Mélange de plusieurs poudres et encens magiques.

Consacré selon les rituels ancestraux.


ENCENS DES AMOUREUX

Pour routes les demandes de sentiment profond, attirer l’amour, amitié…



Elaboré manuellement. Oliban aux bases parfumées.

Mélange de plusieurs poudres et encens magiques.

Consacré selon les rituels ancestraux

ENCENS ROSA

Pour les demandes fortes en amour, retour d’affection, cause perdue, apporte la paix, favorise la prière…



Elaboré manuellement. Oliban aux bases parfumées.

Mélange de plusieurs poudres et encens magiques.

Consacré selon les rituels ancestraux

ENCENS A LA MANDRAGORE


Pour intensifier toute les demandes, les grands rituels de magie, l’urgence du souhait.



Elaboré manuellement. Oliban et pur racine de mandragore aux bases parfumées.

Mélange de plusieurs poudres et encens magiques.

Consacré selon les rituels ancestraux

ENCENS GALBANUM PUR AFGHANISTAN

Combativité, pour réussir de nouvelles aventures. Protection et invocation...



Pur provenance du pays garantie, Elaboré manuellement.

Consacré selon les rituels ancestraux


ENCENS SANTIA

Pour toutes actions, demandes sur la santé, guérison, physique et mental…



Elaboré manuellement. Oliban, racines mandragore, huiles essentielles et bases parfumées.

Mélange de plusieurs poudres et encens magiques.

Consacré selon les rituels ancestraux




Revenir en haut Aller en bas
http://stores.shop.ebay.fr/Eso-Divina-Fournitures-esoteriques__W
ChichouSandrine
Mage en confirmation
Mage en confirmation


Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Nos encens poudre magiques huiles...   Lun 20 Juil 2015 - 14:57

Bonjour. Quels sont les delais de livraison en periode de congés? S il vous plait. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
avatar

Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Nos encens poudre magiques huiles...   Mar 21 Juil 2015 - 19:42

RAPIDE car on n'est pas encore en congé!

_________________
L’amour est la seule arme redoutable que possède un Magiste blanc contre ceux qui sème la haine….
Revenir en haut Aller en bas
http://stores.shop.ebay.fr/Eso-Divina-Fournitures-esoteriques__W
ChichouSandrine
Mage en confirmation
Mage en confirmation


Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Nos encens poudre magiques huiles...   Sam 25 Juil 2015 - 13:56

Ah? Super. "Texte supprimé par modérateurs trop direct et personnel "
Grosses bises.
Revenir en haut Aller en bas
Gandalf
BOUFFON BANNI
BOUFFON BANNI
avatar

Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Re: Nos encens poudre magiques huiles...   Dim 29 Nov 2015 - 20:05

Lionel,
J'ai acheter l'encens des deniers, quand je lis les encens et leur spécificité de chacun en mettant aussi l'encens de jasman et en faisant en plus un rituel quand pensez-vous.
Franck
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
avatar

Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Nos encens poudre magiques huiles...   Mar 1 Déc 2015 - 23:57

Bonsoir l'utilisation des encens peu se faire en les mélangeants c’est d’ailleurs conseiller, si tu utilises l’encens des deniers et qu’il te manque de la chance pour obtenir de l’argent effectivement le JASMAN va de soi.


Le plus important est comme nous le faisons dans une fumigation c’est l’encens à la mandragore qui doit être mis en premier, puis viens le mélange adapté exemple j’ai un procès en cours on me doit de l’argent Mandragore+MAAT+DENIERS voir + JASMAN comme on le dit « qui veut la fin met les moyens »

Voir la liste ici :
http://stores.ebay.fr/Eso-Divina-Fournitures-esoteriques/_i.html?_nkw=encens&submit=Rechercher&_sid=144276577

_________________
L’amour est la seule arme redoutable que possède un Magiste blanc contre ceux qui sème la haine….
Revenir en haut Aller en bas
http://stores.shop.ebay.fr/Eso-Divina-Fournitures-esoteriques__W
Gandalf
BOUFFON BANNI
BOUFFON BANNI
avatar

Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Re: Nos encens poudre magiques huiles...   Mer 2 Déc 2015 - 9:03

Merci pour les explications
Revenir en haut Aller en bas
Gandalf
BOUFFON BANNI
BOUFFON BANNI
avatar

Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Re: Nos encens poudre magiques huiles...   Sam 30 Jan 2016 - 21:50

Encens (fumigation)

L'encens est un terme vernaculaire pour qualifier diverses substances dégageant une odeur agréable lors de leur combustion ou de leur chauffage. Il est communément admis que les fumigations furent les premiers parfums de l'humanité.



Dans la langue française, le mot encens est relativement tardif : il a été emprunté vers 1135 au latin ecclésiastique incensum, désignant une matière brûlée en sacrifice (participe passé neutre du verbe incendere = brûler, enflammer).


Chez les Romains on l'appelait thymiama, un mot proche de thym, à rattacher à deux racines grecques : l'une, thuos évoque à la fois l'idée d'offrande et de parfum, d'aromate ; l'autre, thuien, correspond à la notion de sacrifice (que l'on fait brûler). À l'origine, sans doute une racine indo-européenne (= faire brûler).


Variétés, formes et modes de fabrication



Les parfums à brûler existent sous diverses formes; néanmoins, on peut établir une distinction entre les présentations non-façonnées et les présentations façonnées.


Les premières sont représentés par les résines brutes, éclat de bois odorant ou épices entières d'un coté et les poudres de résines, de bois ou d'épices.

Les éléments sont simplement réduis en une poudre plus ou moins fine, parfois additionné d'huiles essentielles ou de parfum artificiel.

Ce sont les formes les plus simples et les plus brutes de fumigations, et elles nécessitent pour la plupart un charbon ardent ou un bruleur électrique pour être utilisées.



La seule exception notable est le bâton de fumigation amérindien. composé de plantes aromatiques liées ensembles et séchées, il est simplement enflammé.



Les fumigations dans l'antiquité



Le dieu assyrien Baal en était un grand consommateur, mais Yahvé, dans l'Ancien Testament, aimait également beaucoup l'encens, mentionné à 113 reprises dans les divers livres. On notera surtout un passage de l'Exode (XXX: 34-37) dans lequel Yahvé précise à Moïse la composition du mélange qu'il faut faire brûler pour lui (storax, onyx, galbanum, aromates et pur encens), tout en lui indiquant que ce mélange ne doit pas être utilisé de façon profane :


Citation :
« " Le parfum que tu fais là, vous n'en ferez pas pour vous-mêmes de même composition. Il sera saint pour toi, réservé à Yahvé. Quiconque fera le même pour en humer l'odeur sera retranché de son peuple." »





les Égyptiens, considérés comme les plus grands parfumeurs de l'Antiquité, firent eux aussi un grand usage de l'encens, qui entrait notamment dans la composition du kyphi. Le nom même de l'encens dans l'ancienne langue égyptienne est évocateur. Le mot "netcher" désignait ce qui relevait des dieux ou du divin et c'est le causatif de ce mot qui était utilisé pour dénommer l'encens : "sénetecher" dont une traduction pourrait être : "Ce qui rend divin". Même chose chez les Grecs et les Romains.


La nature divine de l'encens est évoquée par Ovide dans ses Métamorphoses, puisque selon lui le premier arbre à encens aurait poussé sur la tombe de Leucothoé, maîtresse d'Hélios châtiée par son père Orchamos.



Le christianisme, dans la continuité de l'Ancien Testament, perpétue l'utilisation de l'encens, de plus il fait partie des cadeaux apportés au Christ par les mages.



L'encens est brûlé dans un encensoir, qui est balancé selon l'usage propre à chacun des rites respectifs pour mieux en diffuser dans l'air le parfum .


La fumée de l'encens montant vers le ciel symbolise également la prière qui monte vers Dieu.

De tous les parfums, l'encens est certainement celui qui a le passé le plus prestigieux.



On le considérait dans l'Antiquité comme plus précieux que l'or, et la route de l'encens a fait la fortune de plusieurs royaumes arabes.


Les versions façonnées comportent les bâtons, les cônes, les boulettes, cordelette, spirale ainsi que les encens pressés.



Le façonnage de l'encens est plus ou moins marqué, le moins façonné étant l'encens népalais en cordelette. La poudre d'encens est simplement enfermée dans une feuille de papier de riz et façonnée sous la forme d'une cordelette dont on enflamme l'une des extrémités.


Puis viennent les boulettes. Des poudres de plantes, résines ou aromates sont mélangées avec du miel (certains bakhuur), de la mélasse ou un confit de fruit (neriko); puis mises en fermentation durant une période plus ou moins longue avant d'être façonnée en boulette de la taille d'un pois chiche.



Ces boulettes sont ensuite utilisé dans des bruleurs a charbon ou électrique.


Enfin, les bâtonnets, cônes et encens pressés sont fabriqués à base de poudres aromatique, parfois renforcées d'huiles parfumées tel que le champa, d'eau et d'une poudre facilitant la combustion tel que le taboo, le charbon ou le salpêtre.



Le mélange obtenu peut être roulé autour d'un bâtonnet de bambou (encens indien), extrudé en bâtonnet (encens japonais ou senkoh), moulé en forme de cône ou de forme diverses.



Ces versions s'utilise en allumant simplement l’extrémité du bâton ou du cône, et en laissant la matière se consumer sans flamme.



La quantité de fumé dégagée est très variable : de très abondante pour les encens indien à absente pour les encens japonais sans fumé. Il est à noter que certains encens pressés japonais haut de gamme sont à utiliser avec un brûleur et non par consumation.


Encens (résine oliban)


Cette substance est produite à partir de la résine d'un groupe d'arbres appartenant au genre Boswellia, notamment Boswellia sacra, de la famille des Burséracées.


L'arbre serait originaire du Dhofar, dans l'actuel sultanat d'Oman. Il y est encore cultivé aujourd'hui, et est exporté par le port de Salalah.

Il existe d'autres lieux de production tels que la Somalie, le Yémen, et l'Inde (où l'on cultive surtout Boswellia serrata).



Seul l'arbre mâle, haut de trois mètres à maturité, produit la précieuse résine, mais il faut attendre une bonne dizaine d'années pour qu'il fournisse un produit de qualité.



L'écorce est incisée en enlevant un lambeau étroit et long, on racle ensuite l'endroit dégagé, et on récolte les concrétions de gomme-résine en les faisant tomber dans un récipient.



Les sécrétions de résine, durcies au contact de l'air, sont collectées deux à trois semaines plus tard ; ces gouttes solidifiées peuvent mesurer plus de 2 cm.


On dit que la meilleure résine est recueillie en automne, à la suite d'incisions pratiquées pendant l'été. C'est ce qu'on appelle l'encens blanc par opposition à l'encens roux, recueilli au printemps après des incisions hivernales.

En 2011, il en est produit environ 2000 tonnes par an, dans le monde.



Histoire




Brûleur à encens au temple de Wen Wu à Taiwan



Dans la langue française, le mot encens est relativement tardif : il a été emprunté vers 1135 au latin ecclésiastique incensum, désignant une matière brûlée en sacrifice (participe passé neutre du verbe incendere = brûler, enflammer) .



Chez les Romains on l'appelait thymiama, un mot proche de thym, à rattacher à deux racines grecques : l'une, thuos évoque à la fois l'idée d'offrande et de parfum, d'aromate ; l'autre, thuien, correspond à la notion de sacrifice (que l'on fait brûler).



À l'origine, sans doute une racine indo-européenne  (= faire brûler).



Les termes ci-dessus montrent bien l'importance de l'encens dans la religion, les dieux étant apparemment friands de ses fumées qui montaient vers eux en sacrifice.



Le dieu assyrien Baal en était un grand consommateur, mais L'Eternel, dans l'Ancien Testament, aimait également beaucoup l'encens, mentionné à 113 reprises dans les divers livres.



On notera surtout un passage de l'Exode (XXX: 34-37) dans lequel L'Eternel précise à Moïse la composition du mélange qu'il faut faire brûler pour lui (storax, onyx, galbanum, aromates et pur encens), tout en lui indiquant que ce mélange ne doit pas être utilisé de façon profane :





Citation :
« " Le parfum que tu fais là, vous n'en ferez pas pour vous-mêmes de même composition. Il sera saint pour toi, réservé à L'Eternel. Quiconque fera le même pour en humer l'odeur sera retranché de son peuple." »





Les Égyptiens, considérés comme les plus grands parfumeurs de l'Antiquité, firent eux aussi un grand usage de l'encens, qui entrait notamment dans la composition du kyphi.


Le nom même de l'encens dans l'ancienne langue égyptienne est évocateur. Le mot "netcher" désignait ce qui relevait des dieux ou du divin et c'est le causatif de ce mot qui était utilisé pour dénommer l'encens : "sénetecher" dont une traduction pourrait être : "Ce qui rend divin". Même chose chez les Grecs et les Romains.



La nature divine de l'encens est évoquée par Ovide dans ses Métamorphoses, puisque selon lui le premier arbre à encens aurait poussé sur la tombe de Leucothoé, maîtresse d'Hélios châtiée par son père Orchamos.



Le christianisme, dans la continuité de l'Ancien Testament, perpétue l'utilisation de l'encens, de plus il fait partie des cadeaux apportés au Christ par les mages.



L'encens est brûlé dans un encensoir, qui est balancé selon l'usage propre à chacun des rites respectifs pour mieux en diffuser dans l'air le parfum .



La fumée de l'encens montant vers le ciel symbolise également la prière qui monte vers Dieu.

De tous les parfums, l'encens est certainement celui qui a le passé le plus prestigieux.



On le considérait dans l'Antiquité comme plus précieux que l'or, et la route de l'encens a fait la fortune de plusieurs royaumes arabes.


Disparition de l'encens



Selon un article du Journal of Applied Ecology de décembre 2011, une étude menée sur une douzaine d'espèces de Boswellia, un genre d'arbre que l'on ne retrouve que dans la corne de l'Afrique et la péninsule arabique, a montré que, chaque année, entre 6 et 7 % des adultes de chacune de ces espèces mourraient, soit par le feu, par des attaques d'insectes ou du fait des herbivores friands de ses branches.



Au bout du compte, la quantité d'arbres pourraient être divisée par deux en quinze ans et par dix en cinquante ans.


Encens et santé.



La combustion de l'encens dégage une épaisse fumée odoriférante constituée de vapeurs contenant des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et des carbonyles de benzène, produits cancérogène.



En 2004, Que choisir avait publié que l’émission dans l’air d’encens comportait 110 fois plus de benzène que le seuil recommandé. Il est donc déconseillé d'en utiliser plus de 1 bâton par jour, et recommandé d'aérer la pièce après.


Quelques extraits (traduction de l'anglais) de la page 332 du Bulletin of Environmental Contamination and Toxicology référencé précédemment :


« La combustion de l’encens libère des substances chimiques cancérogènes.Selon des chercheurs taïwanais, brûler de l'encens expose les gens à des niveaux dangereux de fumée chargée de produits chimiques cancérogènes.


Cette pratique est une aide méditative et médicinale populaire, souvent utilisée par les bouddhistes, hindous, musulmans et chrétiens dans leurs maisons et lieux de culte.


Les niveaux d'un produit chimique connu pour être à l'origine du cancer du poumon étaient beaucoup plus élevés dans un temple mal ventilé à Taïwan que dans les maisons où les gens fument du tabac.

Brûler de l'encens crée aussi plus de pollution que le trafic routier à un carrefour de la ville.
Les chercheurs ont recueilli des échantillons d'air à l'intérieur et à l'extérieur d’un temple dans la ville de Taïwan et les ont comparés à des échantillons à un carrefour.


À l'intérieur du temple, ils ont trouvé des concentrations très élevées d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), un grand groupe de produits chimiques hautement cancérogènes qui sont libérés quand certaines substances sont brûlées.


Les niveaux de HAP totaux à l'intérieur du temple étaient 19 fois plus élevés qu'à l'extérieur et légèrement supérieurs à ceux enregistrés au carrefour. « En raison d'une mauvaise ventilation dans les temples et l'accumulation provenant de la combustion d'encens non-stop, nous n'avons pas été surpris par ces résultats », explique un scientifique.


Un HAP appelé benzopyrène, connu pour causer le cancer du poumon chez les fumeurs, a été trouvé en quantités très élevées à l'intérieur du temple. Les chercheurs ont comparé les niveaux de benzopyrène dans le temple avec d'autres espaces intérieurs, et ont constaté qu'ils étaient jusqu'à 45 fois plus élevés que dans les maisons où les résidents fumaient du tabac.


Les chercheurs ont également testé des polluants comme les particules totales en suspension (TSP). Ils ont constaté que les concentrations de TSP à l'intérieur du temple étaient trois fois plus élevées qu'au carrefour routier et 11 fois plus élevées qu'à l'extérieur du temple.


Ces concentrations dépassent les niveaux standard « sécuritaires » pour l'air ambiant fixés à Taïwan.
Les extraits d'encens, sous forme de gélules, pourraient avoir une discrète efficacité sur certaines maladies, dont l'asthme, la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn.


Parfumerie



En parfumerie proprement dite, l'encens est utilisé sous forme d'essence ou d'absolue. Il est utilisé pour son odeur boisée, assez minérale, aux aspects légèrement épicés. De par l'histoire de cette matière et les symboles religieux qui lui sont associés, son usage dans les parfums évoque une certaine religiosité et confère un aspect sacré.


On peut trouver une bonne illustration de l'encens dans plusieurs créations comme Bois d'Argent des Parfums Christian Dior , ou encore Passage d'Enfer de la marque l'Artisan Parfumeur.


Autres significations







Le terme encens désigne parfois toute matière brûlée lors de rites religieux, et le copal des Mayas ou les mélanges asiatiques à base de santal sont souvent appelés encens.


Route de l'encens


La route de l'encens liait autrefois l'Égypte au Yémen et à l'Inde. Elle fut probablement créée aux environs de 1800 av. J.-C., quand les Indiens commencèrent à envoyer de l'encens aux ports d'Arabie et d'Égypte : Cane, Aden et Muza dans le sud et Bérénice, Philotera, Myos Hormos, Leuce Kome et Aila dans le nord.



L'encens qui arrivait aux ports d'Arabie était ensuite envoyé par caravane dans le désert jusqu’à Pétra, et de là, à Gaza et à Damas.

Celui transitant par les ports d'Égypte était transporté à Alexandrie, en passant par Coptos.



Le commerce de l'encens, et de la myrrhe, d'Arabie du Sud vers la Méditerranée, a prospéré entre le IIIe siècle avant notre ère et le IIe siècle de notre ère. La route de l'encens a servi de canal pour des échanges de biens autres que l'encens ou la myrrhe : épices indiennes, ébène, soie, textiles de qualité.



D'Afrique orientale ont circulé également bois rares, plumes, peaux d'animaux, or, (et esclaves).


Les Nabatéens d'Arabie devinrent très riches parce qu'ils servaient d'intermédiaires et contrôlaient les secrets de cette route difficile.



Plusieurs villes furent fondées dans les oasis le long de la route, dont Iram et Saba.



Dans le désert du Néguev, les villes nabatéennes d’Avdat, Haluza, Mamshit et Shivta, les forteresses et les vestiges des systèmes d’irrigation extrêmement perfectionnés qui furent construits sur cette route sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité depuis 2005.



La route n'était pas fixe ; elle changeait souvent pour contourner les régions qui faisaient payer de lourdes taxes aux marchands. Les Romains utilisaient la route maritime autour de la péninsule arabique en passant par la mer Rouge, pour éviter de payer les Bédouins en or et argent en échange des épices et de l'encens.



Ils contrôlèrent finalement la route et l'améliorèrent en construisant des puits et des forts sur le parcours, mais à partir de l'an 42 la plus grande partie du commerce de l'encens se faisait par voie maritime car plus sûre.



La route de l'encens est mentionnée dans l'Ancien Testament, IIe Livre des Chroniques 9, Premier livre des Rois 10, où la « Reine du Sud » voyagea sur la « route de l'or et de l'encens » pour aller voir le roi Salomon à Jérusalem. Elle est aussi mentionnée dans le Coran, dans les sourates Saba (34) et an-Naml (27).





Le déclin



Au VIe siècle de notre ère, Isidore de Séville liste les aromates encore importés dans l'Espagne wisigothique, coté arbres aromatiques (de arboris aromaticis) il cite : la myrrhe, le poivre, la cannelle, l'amomum et le cannelier de Chine; coté herbes (de herbis aromaticis), le nard, le safran, la cardamome, en plus de ce qui est disponible en Espagne : thym, aloès, rose, violette, muguet, gentiane, absinthe, fenouil, et autres.



Le déclin du commerce de l'encens voit le Yémen se lancer dans l'exportation du café via le port de al-Mocha.



Après les guerres perso-romaines les zones sous contrôle byzantin sont capturées par Khosro Ier.



Les Arabes menés par Amr ibn al-As, arrivent en Égypte à la fin de 639 ou au début de 640.



C'est le début de la conquête islamique de l'Égypte et la chute des ports comme Alexandrie, utilisés par le monde gréco-romain pour sécuriser le commerce avec l'Inde depuis l'époque ptolémaique.

La conquête de Constantinople en 1453 signifie la mainmise totale de l'empire ottoman sur le commerce entre l'Orient et la Méditerranée.


issu de l’article de Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Administrateur du forum
Administrateur du forum
avatar

Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Nos encens poudre magiques huiles...   Dim 31 Jan 2016 - 20:11

Joli travail bien bien: tout est presque dit là, et pour la question de la santé je vous conseil de courir à coté d'une autoroute respirer les gaz d’échappement des villes il sont bien plus cancérigènes.

_________________
L’amour est la seule arme redoutable que possède un Magiste blanc contre ceux qui sème la haine….
Revenir en haut Aller en bas
http://stores.shop.ebay.fr/Eso-Divina-Fournitures-esoteriques__W
Gandalf
BOUFFON BANNI
BOUFFON BANNI
avatar

Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Re: Nos encens poudre magiques huiles...   Dim 31 Jan 2016 - 20:41

D'accord je le suis avec toi,  les gaz d'échappement font plus de morts que l'amiante mais chuuute...
Revenir en haut Aller en bas
 
Nos encens poudre magiques huiles...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les oreillers aromatiques/magiques
» Tutoriel mai 2015 : les plantes magiques
» Lexique des huiles essentielles et de leurs propriétés
» Flan pâtissier (VGL) & topo sur la poudre custard
» Lait en poudre instantané

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L’ésotérisme des Néfilims. :: Nos produits par Eso-Divina :: NOS ENCENS-
Sauter vers: