L’ésotérisme des Néfilims.
Ce forum est libre d’accès aux visiteurs, mais connectez-vous vous donnera d’autre avantage !

L’ésotérisme des Néfilims.

Parler de magie à l’état pure, car toute philosophie est bonne à prendre, celui qui l’ignore est un sot qui s’ignore.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
.............Bonjour, et merci de votre visite, n’oubliez pas de répondre aux sujets, de poser des questions, ce forum est là pour vous aider du mieux possible. Bien à vous Cristta & Lionel de Sirius...........

Partagez | 
 

 Dictionnaire non exhaustif de la Mythologie Nordique Fiche 09 Lettres N-O-R

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sisyphe
Mage Modérateur
Mage Modérateur


Date d'inscription : 28/06/2013

MessageSujet: Dictionnaire non exhaustif de la Mythologie Nordique Fiche 09 Lettres N-O-R   Mer 6 Avr 2016 - 17:38

Naastrand : Le séjour des morts aprés le Ragnarok.




Naegling : Le nom de l'épée de Beowulf, héros Germanique.




Naglafar : Drakkar fabriqué avec les ongles des morts de Helheim et barré par le Géant Hrym.




Naglfari : L'époux de Nott (la-Nuit) et le pére de Aud.




Nagrind : La grille qui ferme l'entrée du domaine des morts à Helheim.




Nains : Les Nains sont une race à part des humains, ne pas les confondre avec des hommes de petite taille. Ils sont de trés remarquables forgerons et parfois des mages
puissants. Ils vivent sous terre dans deux mondes qui n'en sont peut-être qu'un seul (voir les Neufs Mondes).

Les bienveillants vivent généralement Nidavellir et il est dit
que les maléfiques, il y en a parfois, vivraient à Svartalfaheim, le monde des Alfes (elfes) noirs. Les Nains seraient cependant nés des asticots rongeant le cadavre du Géant Ymir. Ce sont les Dieux qui les mirent sous terre, les trouvant trop laids et les condamnant ainsi à une vie nocturne. D'ailleurs comme les Géants, la lumiére du
jour les pétrifient, les pics Trold et Tindterne étant en fait deux armées Nains s'étant fait surprendre par la lumière du jour lors d'une bataille !




Nanna : Nanna fut d'origine humaine mais accéda à Asgard aprés s'être unie au Dieu Balder, leur fils fut Forsete.
(Voir Balder).




Narvi : Narvi était le fils de Loki et de Sigyn. Son pére sera enchainé avec ses intestins aprés que son frére Vali l'ai tué, transformé en loup par Odin. (Voir Loki).




Nastrond : (Rire-des-Cadavres) La citadelle des morts dans Helheim.




Necks : Des esprits inférieurs hantant les riviéres.




Nep : Nep est le pére de Nanna, la femme du Dieu Balder.




Nerthus : Nerthus est une Déesse-Mére Germanique décrite par Tacite, l'écrivain romain du 1er siècle de notre ére.
Selon sa version, elle serait une importante divinité
qui possédait une forêt secréte sur une ile Frisonne. Les prêtres louant son culte attelaient une de ses effigies à une charue tirée par un boeuf. Lors de ce voyage sacré,
la paix devait régner car "tout fer était écarté". Le but du voyage était souvent un lac où aimait se baigner Nerthus et les esclaves ayant participé à ce rite étaient noyés
en son honneur.
Lors des fêtes semestriels de la fécondité, c’est deux génisses qui tiraient son char recouvert de fleurs, symboles de maternité et d'abondance. Le peuple l'honorait en
déposant tout ces outils en fer et en revêtant des habits de cérémonies.
Notes : Il est trés possible que Tacite ait confondu Nerthus (nom à consonnance trop romaine) avec le culte de Freyja bien que les sacrifices aussi importants et par noyade étaient plutôt affectionnés par les Slaves d'Europe de l'Est.
Des traces du nom Nerthus, signifiant "la puissante" feraient pourtant parties du panthéon germanique, celle-ci ayant été la soeur d'Odin, l'épouse de Njord et la mére de Freyja et de Freyr.




NeufMondes : L'Univers du monde Germanique et Nordique se découpe en Neuf
Mondes.
* Au niveau le plus haut : Asgard (Aesirs) - Vanaheim (Vanes) - Alfaheim (Alfes ou Elfes de lumière)
* Au niveau central : Midgard (Humains) - Jotunheim (Géants) - Nidavellir (Nains) - Svartalfheim (Alfes ou Elfes noirs ?)
* Au niveau le plus bas : Helheim (les morts) - Muspelheim (monde du feu) – Niflheim (monde de la glace)
Le monde de Nidavellir et de Svartalfheim seraient un même et unique monde...




Nidavellir : Le monde des Nains au niveau central de l'Univers. (Voir les Neuf Mondes).




Nidafell : (Montagnes-obscures) Le lieu où se trouve le repaire du Dragon Nidhogg.




Nidhogg : (Rongeur-Amer ou Rongeur-de-Cadavres) Nidhogg est un Dragon des enfers qui vit à Niflheim et qui ronge continuellement la plus profonde des racines
d'Yggdrasil. Il est toujours entrain de se chamailler avec l'aigle qui vit tout en haut de
l'arbre. Il s'étend jusqu'à Nastrond dans le Niflheim où il dévore également des cadavres pour survivre. Entre deux bouchées, il envoie souvent l'écureuil Ratatosk
dans Yggdrasil pour qu'il insulte l'aigle et le faucon, ses ennemis.
Nul ne peut empêcher Nidhogg de ronger Yggdrasil, même le Ragnarok ne leur sera pas fatal, pas plus que les inondations et les incendies ne peuvent le détourner des
cadavres qu'il dévore.
Notes : Il n'est pas le seul être à vouloir détruire Yggdrasil, les autres Dragons s'y attaquant sont Graback, Grafvolluth, Goin et Moin. On l'appelle également Nidhug ou Nidhog.




Nidud : Nidud fut un Roi de Suède qui contraignit Wayland à lui forger des armes et de merveilleux ornements en le retenant captif sur une ile désolée.




Niebelungenlied : Une épopée teutonique du même tenant que celle de Volsung.




Niflheim : (Demeure-du-Brouillard) C'est l'endroit le plus éloigné au Nord et il est
perpétuellement parcouru de brouillards givrants, de brûmes, par le froid et les
ténébres, au plan le plus bas de l'Univers. Le royaume des morts, Helheim est une
des contrées de cette région glacée. Niflheim s'étend sous la troisième racine
d'Yggdrasil prés de la source Hvergelmir (Le-Chaudron-Hurlant). A ce même niveau
se trouve Nastrond, le rivage ou la citadelle de cadavres, où le serpent Nidhogg vit.
Aprés le Ragnarok, une demeure y sera crée pour accueillir les meurtriers, les briseurs de serments et les coupables de vices. Prononciation : "nee'-ful-hym" .
Vieux Nordique : Niflheimr.




Nixes : Les nixes sont des esprits inférieurs et des génies des eaux.




Njord : Njord est le Dieu de la mer, des vents, du rivage et du feu. Il apporte la bonne
fortune en mer ainsi qu'une bonne pêche. Il est marié à la Géante Skadi mais ses enfants ont été conçus avec sa propre soeur. Ils furent d'ailleurs des Vanirs et furent
échangés lors de la trêve avec les Aesirs. Ces derniers désignérent Njord et Freyr, son fils, comme hauts prêtres pour présider les sacrifices. Freyja, sa fille, fut consacrée comme prêtresse sacrificiele. Elle enseigna la sorcellerie Vanirienne, un art commun pour les Dieux Vanes.
Sa soeur et la mére de ses enfants aurait été Nerthus qui ne les accompagna pas chez les Aesirs, ceux-ci réprimant les unions entre fréres et soeurs. Skadi ne le choisit qu'en regardant ses pieds et regretta bientôt son choix, la résidence de Njord, Noatum (à Asgard), étant trop bruyante à cause des nombreux bateaux en construction autour. De toute façon Njord n'appréciait pas non plus la demeure de
Skadi à Jotunheim et celle-ci y retourna sans lui.
L'ambivalence du couple est flagrante, Njord étant un symbole de fécondité, de bonne pêche et de chance tandis que Skadi venait d'une chaine de montagnes
glacées, rocailleuses et arides que des nuages bas masquaient en permanence du Soleil. Aucun homme n'aurait pu vivre dans ce pays sauvage et impitoyable où rien ne pouvait espérer pousser.
Note : Njord calmait toujours les tempêtes qu'Aegir et ses filles créaient ce qui le rendait trés populaire parmi les marins et les pêcheurs. Les cygnes et les mouettes
étaient sacrés pour lui et le symbole du Dieu qui aimait les criques et les anses où il venait en aide aux navires en détresse. Ce Dieu des éléments bénéfiques était également appelé Njörd et son nom en Vieux Nordique était Njöror.




Noatun : (ou Noatum) "Clos-des-Nefs" Noatum est la demeure de Njord au bord de la mer.




Nordri : (Nord) Un des quatres Nains qui supportent la voûte du ciel (le crâne d'Ymir).




Nornes : Les Nornes sont trois Déesses trés puissantes qui filent le destin des hommes et reprisent le Wyrd (Destin en Nordique). La plus âgée est Urd (Passé), puis Vervandi (Présent) et Skuld (Futur) représentant ainsi la vie de tous les êtres des Neuf Mondes. La jeune femme, la femme mûre et la vieille femme décidaient également du Wyrd des Dieux, des Géants, des Nains et même parfois des lois.
Elles vivent à Asgard au pied d'Yggdrasil et s'occupent de ses racines, surtout celle rongée par Nidhogg, en étalant un onguent fait de boue et de l'eau de la fontaine de sagesse, Mimir.
Notes : Les Nornes sont trés puissantes et elles se retrouvent sous les traits des parques grec et romain, même dans l'oeuvre de Shakespeare, Macbeth, quand il
parle de "trois soeurs sur la lande désolée".

Les Moires de Gréce étaient Clotho (la Fileuse), Lachésis (la Réparatrice) et Atropos (l'Implacable). On les apelle également les Nornirs.




Norvi : Norvi était un géant, le pére de Nott (la-Nuit).




Nott : (La-Nuit) Elle est la fille de Norvi et est la personnification de la nuit. Elle eut trois maris : le premier fut Naglfari avec qui elle conçue un fils, Aud; le second fut
Annar, le pére de Earth (Jord-"la Terre"); son troisième fut Delling, la personnification du crépuscule et le pére de Dagur (jour). Nott et Dagur furent placés dans le ciel par
les Dieux sur des chars tournant autour de la terre une demi-journée chacun. Le char de Nott est tiré par le cheval, Hrimfaxi (Crinière-Gelée), qui couvre, tôt le matin, le sol
de rosée.




Odi : (Furieux) L'époux disparu de Freyja parti voyager au loin. Il est le pére de Hnoss et de Gersemi.
Note : Il est possible qu'Odi n'ait été en fait Odin lui-même... Autre nom : Odur.




Odin : Odin est le chef du pantheon Nordique et le plus important des Ases.
Il est le fils du Dieu Bor et de la Géante Bestla. Il est le "Pére-de-Tout" et de la plupart des Ases. Avec Frigg, sa femme, il est le pére de Balder, Hod et Hermod mais il
engendra aussi Thor avec la Géante Jord et Vidar avec la Géante Grid.
Il est le Dieu de la guerre et de la mort mais aussi de la poésie et de la sagesse.

Sa demeure à Asgard est Valaskjalf (Hall-des-Occis) où il trône sur le Haut-Siège Hlidskjalf duquel il surplombe et observe les Neuf Mondes. Ses deux corbeaux, Huginn et Muninn, lui rapportent en chuchotant les rumeurs du monde. Il réside également au Valhalla où les guerriers massacrés y séjournent.
Ses possessions sont la lance Gungnir, un casque à cornes, une cape bleue (symbole du ciel) et l'anneau Draupnir entre-autre. Son cheval se nomme Sleipnir et
a huit pattes, de plus les loups Freki et Geri l'accompagne. Odin n'a plus qu'un œil mais qui a l'éclat du Soleil.
Développement : Au Valhalla, il est le "Pére des morts" et il préside l'assemblée des Einherjars qu'il peut entrainer dans une folie et une frénésie incontrôlable. En tant que Dieu de la guerre, il aimait les conflits et n'hésiter pas à les provoquer.

Un jour il demanda à Freyja de "trouver deux rois et de les jeter à la gorge l'un de l'autre" pour que leurs vassaux finissent eux-aussi par s'entretuer. Un autre jour, lui qui avait pour habitude d'aider le Roi Danois Harold, il décida de le conduire à la mort dans une dernière bataille. Et sa seule excuse à cette ambivalence était de dire "le loup gris
observe les palais des Dieux". Ces derniers mots trahissaient son inquiétude venue
de la prophétie des Nornes qui lui avaient révélé sa mort par la machoire du loup Fenrir au Ragnarok. C'est d'ailleurs pour cette ultime bataille qu'il préparait les Einherjars qui devraient combattre les Géants de glace. Il savait qu'il serait de toute façon tué par Fenrir ce qui parfois devait expliquer ses violents sautes d'humeurs.
Toutefois en tant que Dieu de la sagesse et de la magie, de plus l'ainé des Dieux et de Bor, les autres divinités le traitaient comme leur pére en sachant que son humeur
maléfique cachait le positif de son grand savoir. D'ailleurs la preuve de cette grande sagesse avait été le sacrifice de son oeil dans le puits de Mimir afin de pouvoir y boire un peu de son "immense sagesse". Il lui fallu auparavent se pendre pendant neuf jours à l'arbre d'Yggdrasil, transpercé par sa propre lance.

Il réussit cette épreuve et gagna une sagesse immense en renaissant de cette mort mystique.
C'est à ce moment également qu'il appris neuf puissants chants et les dix-huit premières runes du langage secret, le Futhark.


Désormais son oeil ouvert symbolise le Soleil omniscient tandis que son oei perdu flottant dans le puits symbolise la pleine Lune. C'est ce sacrifice qui fit de lui un Dieu
unique et respecté lui permettant même de commander les puissantes Valkyries et menant en chef la Chevauchée Sauvage.
Notes : Odin eut beaucoup de cultes parmi les Vikings et plus particulièrement au VIII et IX éme siécles. Ces marins et pirates étaient fascinés par ce chef de guerre connu
pour être "le pére des morts". La pendaison d'Odin était une pratique mise à jour souvent avec les prisonniers qui était même considérée comme un raccourci au Valhalla, ce qui est trés invraisemblable. Le grand raid Viking en 842 à Nantes fut un massacre offert au Dieu borgne, la plupart des habitants ayant été massacrés et pendus, nus ou habillés, à des arbres. L'adage "d'un age de la hache, un âge de l'épée" avait ici été cruellement vérifié.



D'ailleurs Odin supplanta le Dieu de la guerre Tyr, du moins pour les romains ayant auparavant associé ce dernier au premier Dieu du panthéon Nordique. Mais les Vikings n'étaient pas l'unique race Nordique louant Odin et d'autres peuples demeuraient moins barbares. Et c'est certainement ce qui explique la juxtaposition du culte chrétien sur le paganisme, les missionnaires catholiques ayant confondu la pendaison d'Odin avec la crucifixtion du christ...
Divers : On attribue parfois les Berserkers à Odin mais c'est Tyr qui fut le plus loué par ces derniers. L'orage et le tonnerre associé à Thor n'est pas forcément son
domaine, les Normands craignant ces grondements comme le présage d'ennuis les comparant aux sabots de la Chasse Sauvage. A noter également qu'Odin, Thor et Freyr forment souvent une sorte de trinité divine et souveraine sur la mythologie Nordique et Germanique.
Autres noms : Il y en a énormément d'autres mais les plus connus sont, Wotan, Wodan, Othinn, Woden, Alfadir, "le Vagabond", etc....
Prononciation : "oh'-din".




Odur : Voir Odi.




Oett : Les oetts (Aetts) sonts les familles de runes du Furthark. On y trouve l'Oett de Frey, l'Oett de Hagel et l'Oett de Tyr.




O k o l n i r : Une région aprés le Ragnarok où se trouvera le Palais de Brimir




Oleg : Oleg fut un chef Viking qui pris Kiev en 882 et qui l'éleva au rang de "mére des villes russes". C'est d'ailleurs ces invasions qui mélérent beaucoup de personnages russes à ceux de l'Europe du Nord...




O r d r o e r e r : Le chaudron qui aurait recueilli le sang de Kvasir et appartenant auxfréres Fjalet et Galar, des Nains maléfiques. (Voir Kvasir).




Ormt : Une riviére que Thor passa à gué.




Orthnit : Un des anneaux, avec Wolfdietrich et Dietrich, symbolisant le cercle seigneurial du pouvoir et de l'immortalité.




Orvandel : Orvandel, "le sage", fut l'époux de la sorcière Groa qui soigna Thor.




Ottar : Il fut l'amant humain de Freyja et serait un lointain descendant de Sigurd. La Déesse fut attirée par les sacrifices fantastiques qu'Ottar lui offrait, surtout lorsqu'il
bâtit un autel de pierre. Il le transforma alors en verre avec la "chaleur perpétuelle" qu'il entretenait pour préparer ses sacrifices.
Il fut probablement lié aux Berserkers, et ce sang guerrier dut plaire à Freyja, ces soldats "hurlant et écumant frénétiquement de rage, laissaient derrière eux la terreur
et bondissaient comme une trainée de poudre sur terre et sur mer" s'assimilant à son intérêt des morts qu'elle partageait avec Odin.
Son amour fit d'Ottar un sanglier qu'elle monte parfois et qui réside avec elle à Asgard. Elle s'assura auparavent de sa lignée royale en l'emmenant à la prophétesse
Hyrdla qui le dévoila en faisant réciter l'anima aprés lui avoir fait boire de l'hydromel enchanté.




Otter : (Loutre) Ottar fut le fils de Hreidmar, ce dernier réclamant une fortune à Loki qui tua l'animal par accident, pensant qu'il n'était qu'un animal. Là débute la malédiction d'Andvaranaut. (Voir Loki, Andavaranaut, Hreidmar).




Ragnarök : ("La-Ruine-des-Dieux" ou "Le-Crépuscule-des-Dieux") Le Ragnarök arriva aprés un long hiver de trois ans et déclencha alors la guerre entre les Dieux et les Géants de la glace sur le champ de bataille, Vigrid.
Au côté d'Odin se dressait tous les Einherjars résidant au Valhalla et, leur faisant face, Loki menait les Géants avec les "morts indignes" de Hel et ses fils Fenrir et
Jormungandr l'accompagne.
Odin savait que cette guerre était perdue d'avance mais l'Univers y survivrait, ce qui était le principal. Une fois le Dieu tué par Fenrir, Thor par Jormungandr et les autres
Dieux s'entretuant avec les Géants, un nouveau monde devait "ressurgir de l'eau, frais et vert".
Deux humains, Lif et Lifthrasir trouverons refuge avant la bataille dans l'arbre d'Yggdrasil et pourront ensuite repeupler la terre.

De plus les Dieux Vidar, Vali, Hoenir, Modi, Magni et Balder survivront au désastre, certains revenant du royaume
des morts.


Notes : Cet "âge de la hache et de l'épée", finalité de "l'âge du vent et l'âge du loup avant l'anéantissement du monde", fascinait les Vikings qui éloignèrent leur peur de
la mort en la croyance au Ragnarök. D'ailleurs les raids éclairs "Standogg" furent voués à culte de la mort.

D'ailleurs Alcuin dit que "plus personne n'ignore la peur" en
parlant des pirates et il s'indigna du massacre de moines de St Cuthbert en 793 dans le monastére de Lindisfarne, au large de l'Angleterre.



Il dit d'ailleurs "Jamaisl'Angleterre n'a connu de terreur aussi grande que celle que viennent de nous infliger
les païens".
Le chrsitianisme s'imposa quelques siécles pus tard mais la terreur de la fin du monde resta entier, surtout au Moyen-Age et même pendant la seconde Guerre Mondiale devant la résolution des Nazis à mourir pour accomplir leurs tâches...
Autres noms : RagnarOk ou Ragnarok. Prononciation : "rag'-nuh-rahk".




Ran : (Pillage) (en anglais, pillage - saccager se dit « ransack »)
Ran est une Déesse de la tempête et la personnification de la mer traitresse. Elles est l'épouse du Dieu de l'Océan, Aegir, et ils eurent neuf filles, les Vagues-Soeurs, qui portent des voiles et des robes blanches.
Ran régne au dessus du royaume des morts, situé au fond de l'Océan.

Elle y coule les navires et récupére les marins noyés dans son célébre filet (Filet de Ran) où elle
les emménent dans sa demeure pour les choyer tendrement.

Elle les distrayait alors dans ses grottes de corail éclairées de reflets d'or où l'hydromel coulait à flots.
Pour calmer ce violent esprit de l'Océan qui réflétait les changements d'humeurs de cet élément, les marins emportaient de l'or sur leurs navires pour s'assurer ses
faveurs. Effectivement, Ran adorait l'or et elle eut pour nom "Flamme de la Mer" en raison de la fluorescence des vagues Nordiques...


Notes : Les marins noyés ne vont jamais au royaume de Hel ni d'ailleurs au Valhalla.




Rafnagud : (Le-Dieu-au-Corbeaux) Un autre nom célébre d'Odin.




Ratatosk : (Dents-de-Rongeur) Ecureuil qui vit sur l'If Yggdrasil provoquant les combats incessants de l'aigle et de Nidhogg.




Rati : (Rongeur) Rati est la vrille qu'Odin utilise pour percer la caverne de Géant Suttung où il séduira sa fille Gunlad pour lui dérober le breuvage de la poésie.




Regin : Regin et son frére Fafnir furent maudits par l'anneau Andvaranaut.
Ils tuérent Hreidmar, leur pére, pour lui voler leur or mais fafnir se transforma en Dragon et s'enfuit avec le butin. Regin devint alors orfévre à la maison royale du Danemark où en faisant l'apprentissage de Sigurd, il convainquit ce dernier d'aller tuer Fafnir, ce qu'il fit.
Regin, perverti, tenta d'assassiner Sigurd qui, prévenu par des oiseaux, ne se laissa pas surprendre et tua le dernier représentant de cette famille maudite...


Notes : C'est Regin qui forgea l'épée merveilleurse de Sigurd, Gram.
Elle était si dure et tranchante qu'elle coupa une enclume en deux ! Ce fut l'arme qui mit fin aux jours
de Fafnir et de son propre créateur, Regin lui-même !
Il avait ajouté à ses qualité d'orfévrerie celle de forgeron particulier du Roi Hjalprek en Jutland.




Rig : (Heimdall dans le Rigsthula)
Heimdall s'enquit un jour de partir en voyage à Midgard où il prit le nom du Dieu Rig afin de créer les trois classes d'humains, les serfs : Thrall, les paysans libres : Karl et le noble guerrier : Jarl.


Notes : Voir Jarl, Karl et Thrall pour retracer les trois voyages de Rig. Ce mythe
s'associe trés bien avec la société Viking mais les autres peuplades Nordiques à la différence des celtes avaients déjà abandonné leurs classes sacerdotales, leurs rites
étant personels et discrets. Mais les Romains et victimes des Vikings ne s'attendirent pas à leur culte insatiable de la guerre qui était un honneur pour les paysans, heureux de montrer leur courage...




Rind : Rind était une princesse Scandinave, la fille du Roi Billing et la maitresse d'Odin. Le Dieu, pour la courtiser, la fit tomber mystérieusement malade et vint à elle
lui procurer des soins déguisés en Vecha, une vieille guérisseuse. En lui donnant un bain chaud, le coeur de Rind dégela comme l'écorce terrestre aprés l'hiver.
Ils eurent ensemble un fils, Vali qui était né pour tuer l'assassin de Balder.

Rind fut alors reconnu comme le symbole de la terre retournée et en friches.




Ringhorn : Ringhorn était le merveilleux drakkar de Balder qui fut incendié pour ses funérailles.




Roskva : (Rapide) Roskva était la fille d'un fermier et devint la servante de Thor lorque ce dernier offrit à la famille des boucs pour qu'il puisse mager décemment.
Toutefois aucun de leurs os ne devaient être brisés, ce qui ne fut pas le cas, le frére de Roskva, Thialfi, fracturant la patte d'un des boucs qui une fois ressuscité, boitait.
Pour apaiser la colére de Thor, le fermier lui offrit ses deux enfants comme serviteurs et depuis lors ne l'ont plus jamais quitté.

_________________

Celui qui est le maître de lui-même est plus grand
que celui qui est le maître du monde


Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même


(Bouddha)


Revenir en haut Aller en bas
 
Dictionnaire non exhaustif de la Mythologie Nordique Fiche 09 Lettres N-O-R
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mythologie Nordique
» Mythologie Nordique : les Walkyries
» Cheval dans la mythologie nordique
» les neufs aspects de l'être humain dans la tradition nordique
» 666

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L’ésotérisme des Néfilims. :: Ésotérismes Rubriques Classés :: Runes et magie des runes :: Dictionnaire de la Mythologie Nordique-
Sauter vers: