L’ésotérisme des Néfilims.
Ce forum est libre d’accès aux visiteurs, mais connectez-vous vous donnera d’autre avantage !

L’ésotérisme des Néfilims.

Parler de magie à l’état pure, car toute philosophie est bonne à prendre, celui qui l’ignore est un sot qui s’ignore.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
.............Bonjour, et merci de votre visite. Bonne lecture et merci de votre participation et de vos achats. Bien à vous Cristta & Lionel de Sirius...........

Partagez | 
 

 Bernard de Bustis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Bernard de Bustis   Dim 28 Fév 2016 - 14:39

Prophétie de Bernard de Bustis
 
Bernard de Bustis écrivit cette prophétie au sermon 11 de son « Rosario de Sermones », en 1495.
 
Le Saint Siège sera vacant pendant un an et demi, laissant le champ libre à un antipape nommé par un puissant roi du christianisme, que suivront au début les cinq sixièmes des croyants.
 
L’église souffrira de grandes tribulations et ceux qui suivront le véritable pape appelé Roboam (nom symbolique), c’est à dire le Pape Angélique, seront persécutés.
 
Un roi véritablement chrétien vaincra ce roi-là, après beaucoup de peine et de souffrances, avec l’aide de la Vierge.
L’antipape finira mal.
Le vrai Pape couronnera Empereur ce Roi ; ensemble ils réformeront l’Eglise.
 
L’Anti-Christ naîtra sous le règne de ce Roi-Empereur.

Il se produira un schisme dans l’Eglise de Dieu à l’occasion de l’élection du Pape, parce qu’il s’en créera plusieurs.

 
Dans ce nombre, il y en aura un qui se fera nommer mais ce ne sera pas le vrai pape.
 
Il en viendra à persécuter le vrai Pape et tous ceux qui lui obéiront, de telle sorte que la majorité se déclarera plutôt pour l’antipape que pour le vrai pontife.

L'Eglise romaine sera également délivrée des mains de ce roi par le bras d'un autre roi très chrétien qui viendra au secours de cette même Eglise...

Après bien des périples et des épreuves, il finira par remporter la victoire.

Le pape angélique qui siégera alors posera sur la tête de ce Roi la couronne impériale.

 
Et, unis ensemble, ils réformeront l'Eglise du Christ, ramenée à l'état de l'ancienne pauvreté évangélique.
 
En même temps que douze cardinaux qui en deviendront les colonnes, seront appelés à prêcher cet état en donnant eux-mêmes, ainsi que d'autres hommes, tous parfaits, l'exemple de la vie évangélique.
 
Bernard de Bustis écrit aussi :

« Quand le monde entier, et d'une manière particulière en France, et en particulier les provinces du nord, de l'est, et surtout celui de la Lorraine et de la Champagne, doivent avoir été dévasté par le plus grand des malheurs, les provinces seront consolés par un prince qui avait été exilé dans sa jeunesse, et qui doit récupérer la couronne de lys.

Le prince doit étendre sa domination sur l'univers global.

Dans le même temps, par la volonté de Dieu, un homme très saint recevra la papauté, il sera le plus parfait dans toute perfection spirituelle.

 
Ce pape aura avec lui le grand monarque, un homme plus vertueux, qui sera un dirigeant éminent de la ligne des saints rois de France.
Ce grand monarque assistera le pape dans la réforme de toute la terre.
 
Beaucoup de nations et leurs princes qui vivent dans l'erreur et l'impiété (à cette époque) seront convertis, et une paix admirable régnera chez les hommes au cours de nombreuses années, parce que la colère de Dieu sera apaisée par leur repentir, leur pénitence, et les bonnes œuvres.
 
Il y aura un droit commun, une seule foi, un seul baptême, une seule religion.

Tous les pays doivent reconnaître le Saint-Siège de Rome, et doivent rendre hommage au pape. Mais après une longue période de ferveur, le temps les refroidira, l'iniquité se sera accrue, et la corruption morale deviendra pire que jamais, et apportera à l'humanité la dernière et la pire persécution de l'Antéchrist, et la fin du monde. »

 
 
"... Presque à l'heure de l’Antéchrist, viendra un conflit plus violent avec l'Église romaine tels qu'il y aura de grandes tribulations.
 
À ce moment, un schisme sera produite au sein de l'Eglise à l'occasion de l'élection du pape ... il est celui qui sera appelé le vrai pape, mais il ne sera pas vraiment ainsi.


Il persécutera le vrai pape et tous ceux qui lui obéissent, de sorte que la majorité se déclarera pour l'antipape plutôt que pour le vrai pape.
Mais cet antipape aura une triste fin, et la vérité sera qu’il restera le seul pontife unique et incontesté... "
 
"Pourtant, de nombreux chrétiens se rappelleront que tout cela a été prédit sur l'Antéchrist depuis des siècles et s’apercevront de la fraude de Satan et refuseront d'être trompé.
Ils se fermeront et éclaireront les timides et les consoleront. "
Revenir en haut Aller en bas
Gandalf
BOUFFON BANNI
BOUFFON BANNI
avatar

Date d'inscription : 17/11/2015

MessageSujet: Re: Bernard de Bustis   Lun 29 Fév 2016 - 20:39

Bernard de Bustis


Bernard de Bustis (Bernardino de Busti ou Saint Bernardin de Bustis) est né en 1450 et il est mort le 8 mai 1513 en Italie.
 
Bernard est le fils d'un avocat et appartient à une noble famille milanaise. Après ses premières études dans sa ville natale, il part à l'Université de Pavie, afin de suivre des cours de droit.
Après avoir reçut son diplôme de droit, entre 1475 et 1476, alors qu’une vocation religieuse se manifeste en lui depuis son plus jeune âge, il décide de prendre l’habit franciscain au monastère de Saint-Ange à Legnano.
 
Il a restauré et enrichi la bibliothèque de San Angelo ; puis est rapidement devenu célèbre pour son éloquence et son zèle apostolique.
C’était un prédicateur qui s'est déplacé dans de nombreuses villes du nord de l’Italie. Il avait une grande dévotion pour la Vierge Immaculée.
 
On rapporte qu’en 1513, il prêchait dans la cathédrale de Ravenne, en incitant les citoyens à contribuer à la construction du couvent des Clarisses de Saint-Apollinaire.
 
À cette époque la question de l'Immaculée Conception était incertaine.
 
Bernard de Bustis est connu pour avoir rédigé un office qui comprend neuf discours sur la conception de Marie approuvé par Sixte IV.
On ne célébrait alors que la "conception" de Marie, le mot "Immaculée" vint plus tard. Bernard ne se revendique d’aucune originalité sur la tradition catholique bien qu’il développe le thème de l’Immaculée Conception et de Marie Corédemptrice.
 
Saint Alphonse de Liguori écrit dans « Les gloires de Marie », que Bernardin de Bustis rapporte l'histoire d'un oiseau dressé à dire "Ave Maria". Un jour qu'il allait être saisi par un épervier : l'oiseau poussa son cri "Ave Maria" et l'épervier tomba foudroyé.
 
Par là, le Seigneur voulut nous faire entendre que si le nom de Marie a sauvé de la mort un oiseau privé d'intelligence, à combien plus forte raison évitera-t-il de tomber entre les mains des démons le chrétien qui, dans toutes ses tentations, aura soin d'invoquer Marie.
 
La renommée de Bernard de Bustis se répand par sa sainteté, la morale de sa vie et ses visions miraculeuses.
 
Bernard est mort le 8 Mai 1513 dans la ville qui l’a vue naître. Il fut enterré dans le couvent de Santa Maria della Misericordia.
 
Il a été vénéré comme un saint au moment de sa mort bien qu’il n’en ait jamais eu le titre. Jusqu’en 1668, il fut l’objet d’un culte local, et a été représenté sur un tableau de l’église des pauvres de Cascina.
Revenir en haut Aller en bas
 
Bernard de Bustis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bernard l'ermite
» Waterloo, les mensonges par Bernard Coppens
» le sanglier heraldique- bernard marillier- éd cheminement
» Prière de Saint Bernard
» Si Marie vous tient, vous ne tombez pas ! "Prière de St Bernard "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L’ésotérisme des Néfilims. :: Ésotérismes Rubriques Classés :: Prophéties-
Sauter vers: