L’ésotérisme des Néfilims.
Ce forum est libre d’accès aux visiteurs, mais connectez-vous vous donnera d’autre avantage !

L’ésotérisme des Néfilims.

Parler de magie à l’état pure, car toute philosophie est bonne à prendre, celui qui l’ignore est un sot qui s’ignore.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
.............Bonjour, et merci de votre visite, n’oubliez pas de répondre aux sujets, de poser des questions, ce forum est là pour vous aider du mieux possible. Bien à vous Cristta & Lionel de Sirius...........

Partagez | 
 

 Chartre personnelle de Sophie sur la désobéissance civile !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur du forum
Administrateur du forum


Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Chartre personnelle de Sophie sur la désobéissance civile !   Jeu 21 Mai 2015 - 18:21

Je vous livre « sa charte personnelle  » car cela lui a demandé beaucoup de temps pour comprendre ce qu’il lui fallait pour être en phase avec son éthique sur cette Terre. scratch
 
1) Je refuse la compétition qui est la base de l’ancien système, car j’ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l’immense majorité des perdants. Chacun avance à la mesure de ses possibilités et de ses prises de conscience. Le plus faible dans un domaine est le plus fort d’un autre domaine. L’échange d’expérience entre nous permet à chacun de s’exprimer tel qu’il est et de faire son chemin à son rythme. Nous sommes tous en phase constante d’apprentissage. C’est ainsi…
 
2) Je refuse l’humiliation et l’exploitation. Je me traite avec tendresse, je traite les autres avec tendresse et je n’accepte pas que l’on me traite autrement. Par extension, tout ce qui est matière est conscience et appartient à ma Source qui le met à ma disposition sans condition. Aussi, je traite tout ce qui m’entoure, tout ce qui est avec tendresse, gratitude et respect, car ce qui m’est donné peut être amené à servir à d’autres et je me dois d’en respecter l’essence et l’aspect afin que tous puissent en profiter de la même manière que moi.
 
3) Je refuse l’exclusion sous toute ses formes car je considère que l’être qui s’exprime par son âme incarnée dans une forme humaine a lui même fait le choix de son chemin et je ne peux en rien y porter jugement. Je n’ai aucune connaissance de ce qui se passe dans l’intime de chacun. En revanche, celui qui voudra partager des moments de vie avec moi devra me respecter dans mon chemin tout comme je le respecte dans le sien, sans jugement.
 
4) Je refuse de rémunérer les banques, les commerces, les professionnels qui investiront avec ces revenus dans des processus qui sont contraires à mon éthique personnelle. Je refuse l’argent-dette qui maintient l’être humain en captivité, je refuse l’exploitation sans respect des ressources humaines, animales, végétales, géophysiques, telluriques, cosmiques…. Tout comme je refuse d’alimenter par mes pensées l’égrégore de peur et de fausses croyances qui entoure l’humanité et la maintien dans la souffrance.
 
5) Je refuse que toute forme de gâchis, d’irrespect et de malversation, entre dans ma vie et je veille ainsi à ne pas alimenter en énergie ces vibrations lourdes qui plombent la Terre.
 
6) Je refuse l’acharnement médical pour maintenir en vie des personnes coûte que coûte sans respect pour le choix de leur âme, tout comme je refuse en conscience de laisser une prise manipulatrice sur ma propre vibration à l’intoxication lente des vaccins ou l’inhalation et l’absorption de substances toxiques autorisées par les états à des fins d’aliénation. La substance n’est rien face à l’empreinte vibratoire de ma Source sur ma matière.
 
7) Je refuse d’accepter la justification d’une guerre comme unique moyen de retrouver la paix. Je reconnais la guerre comme une projection inconsciente de la blessure de séparation de l’humanité d’avec sa Source. Elle est le signe criant d’une humanité qui cherche sa voie à l’extérieure d’elle-même, plutôt qu’au coeur de ses membres. Par la souffrance générée, une guerre ou un conflit peuvent être un réel tremplin pour l’éveil de l’humanité, à la seule condition que la souffrance des individus ne soit pas récupérée par un faux-sauveur qui ne fera que perpétuer notre propension à laisser les clés de notre royaume à des inconnus.
 
Je refuse de devoir enrichir des monstres pour répondre à mes besoins naturels inhérents à ma condition d’être humain «en construction», c’est à dire, pour accéder à l’énergie, à l’eau, à la Terre et à l’air. La manipulation par la peur de la pollution, des virus, de la maladie, des contagions ne visent qu’un but: celui de nous faire consommer de l’eau propre, de l’air pur, du pétrole et des aliments aseptisés, pour nous inciter à payer de plus en plus cher pour répondre à ces besoins primaires et nécessaires, tout en créant une dépendance.
 
9) Je refuse de cautionner une quelconque condamnation à mort, quelque soit le prétexte évoqué.
 
10) Je refuse d’adhérer à la division de l’opinion publique en créant des partis de droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l’impression de faire avancer le système. Je refuse d’ailleurs toutes les sortes de divisions possibles, surtout si elles ont pour objectif de faire focaliser ma colère vers des ennemis désignés dont on agitera le portrait devant mes yeux.
 
11) Je refuse de donner du crédit à un pouvoir dit «politique», «médiatique», «religieux» pour qu’il puisse façonner mon opinion. Je refuse que ce pouvoir de façonner mon opinion et mes pensées soit aux mains d’affairistes sans conscience et au coeur fermé et que ces gens puissent contrôler librement l’espace où je vis et l’expression de qui-je-suis.
 
12) Je refuse d’adhérer aux idées véhiculées par l’air du temps et les publicitaires qui cherchent à me faire croire que le bonheur se résume à acquérir du confort, des biens, à l’amour-dépendance, au sexe-objet, et la liberté d’assouvissement de tous mes désirs issus de mes peurs. Je refuse d’adhérer au concept que je dois chercher par ma consommation à soulager ma souffrance.
 
13) Je refuse d’apprécier la valeur d’une personne à la taille de son compte bancaire, et à l’importance de son rôle egotique. Je refuse d’apprécier l’utilité d’un être humain, je refuse d’en évaluer sa productivité, sa compétitivité et son niveau.

14) Je refuse de rémunérer un être humain pour un travail qui le nie, le tue à petit feu, exploite ses peurs et ses blessures et qui en vampirise son Essence. Chacun à des talents qui doivent être mis en avant et bonifiés. Ces talents sont l’expression même de son chemin de vie. Travailler et être rémunéré pour nos talents est juste. Travailler et être rémunéré pour des actes qui nous coupent de nos talents est une injustice faite à l’âme et une torture pour l’être humain. Les talents ne sont pas uniquement des valeurs artistiques, littéraires ou sportives…. chacun a des talents qui couvrent tous les secteurs de la vie. Encore faut-il y croire et les écouter.
 
15) Je refuse le rejet des personnes âgées car leur expérience est précieuse. Elle m’aide à voir en moi les mémoires limitantes dont je dois encore libérer ma matière. L’être âgé qui a conscience que la vie va bientôt s’arrêter, nous permet, quand on prend le temps de l’écouter, de nous ouvrir aux bonheurs simples et d’aspirer à la paix.
 
16) Je refuse de livrer mon corps émotionnel aux nouvelles négatives et terrifiantes et je cherche toujours le sens caché de ce qui m’est présenté. Je sais que la peur est mon ennemie car elle laisse entrer en moi des vibrations qui me détournent de ma route vers ma Source. Je sais que nos âmes ont un plan, que nos âmes savent ce qu’elles font et dans quelles circonstances elles le font. Je fais confiance à cette partie éthérée de moi-même qui me guidera où bon lui semble, même si je dois quitter ce monde demain. Tout est parfait sur le chemin que ma partie subtile à choisi.
 
17) Je n’ai aucun sens de la soumission envers les industriels, les militaires et les politiciens qui se réunissent régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l’avenir de la vie et de la planète. Je continue à faire selon ma conscience, selon mon coeur, en pleine conscience de ma nature divine incarnée pour apprendre et servir ma Source et personne d’autre.
 
18) Je refuse de consommer de la viande d’animaux sacrifiés et torturés au nom de tous les profits. Je le refuse par respect envers eux pour ne pas encourager cette barbarie mais je le fais aussi par respect pour moi, car je refuse d’ingérer toutes les mémoires de violence et de mort qui sont à jamais incrustées dans leurs cellules. Tout comme je refuse d’ingérer des organismes génétiquement modifiés, car je sais que modifier une forme signifie en modifier l’information et que celle-ci n’est plus en phase avec ma nature.
 
19) Je refuse que le moindre centime que je possède puisse servir à l’industrie de l’armement ou à piller les ressources de la planète. Je prends mes dispositions en connaissance de cause quand il s’agit d’acquitter un impôt quelconque ou de payer un produit. Si je suis encore parfois obligée de m’y exécuter, je pose l’intention concrète et les actes nécessaires pour que cette situation ne soit que momentanée. Les solutions existent, il faut juste parcourir le chemin nécessaire pour y arriver, avec coeur et attention.

20) Je refuse l’idée même de multinationales. Je désire investir mes forces, mon temps et mes quelques sous dans une économie à l’échelle humaine, qui respecte la valeur du travail de l’être humain et qui respecte celle de ses enfants.
 
21) Je refuse de considérer et de donner du crédit à ceux qui se disent «hommes politiques» et qui n’ont aucune conscience ni de «l’essence humaine», et encore moins des affaires du «peuple humain». Je refuse d’être représentée par quiconque d’une honnêteté douteuse et parfois même corrompue.
 
22) Je refuse que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de l’agroalimentaire puissent avoir une quelconque influence sur ma matière qui me constitue. La santé est une affaire personnelle entre moi et ma Source. La mauvaise santé est mon guide pour mieux comprendre ce qui se passe entre moi et moi-même. Seul un thérapeute-guide, qui ne cherche pas à prendre le pouvoir sur moi peut m’aider à dénouer les fils. La nature est ma pharmacie. C’est à moi d’apprendre d’elle et de découvrir toutes ses vertus et ses bienfaits.
 
23) J’accepte d’être seule sur ce chemin et ne cherche à convertir personne. Je n’ai rien à prouver, rien à vendre, aucune volonté de pouvoir à assouvir. Je répond à l’appel de mon coeur, du mieux possible, sans pression. J’ai beaucoup de tendresse envers moi-même car je sais que le chemin est long et qu’il est parfois dur de renoncer à l’appel de l’ego plutôt qu’à celui de ma Source. J’ai confiance en ma foi mais je refuse de l’imposer à quiconque. Aussi, je refuse à quiconque l’opportunité de m’imposer la sienne, tout comme je le laisse libre de vivre ce qu’il désire vivre. Ceux et celles qui partagent les mêmes sentiments sont les bienvenus à mes côtés, à la seule condition qu’ils gardent leur indépendance de pensée et qu’ils se confient à eux-mêmes leur pouvoir d’être ce qu’ils veulent être en tendresse et sans jugement pour autrui, gage de leur autonomie et de leur puissance d’être humain.
 
24) Je refuse l’idée qu’il n’existe que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Nous sommes doués d’une conscience et d’un langage intuitif, qui nous permet plus d’échanges entre nous dans les plans subtils que dans les plans matériels. Les accords d’âmes existent et ont leurs mystères. Cela se traduit parfois par des épreuves physiques pouvant aller jusqu’à la mort des corps, qui permet alors à l’information de se libérer pour faire grandir la conscience collective de l’espèce. Je prélève dans la nature ce dont j’ai besoin pour vivre et je remercie ma Source pour ce qu’elle met à ma disposition.
 
25) Je refuse de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, car je sais que tous ce qui a été vécu n’est que le miroir des pérégrinations de la conscience collective à travers ses étapes vers la maturité à l’image de notre conscience individuelle.
 
26) Je refuse d’adhérer aux théories proposées pour l’explication du mystère de nos origines qui ne s’appuient que sur le monde physique et ne voient l’humanité et l’univers que d’un point de vu matérialiste. Et je refuse l’idée que la nature ait pu mettre des millions d’années pour créer un être humain avec comme seul passe-temps la destruction de sa propre espèce et de la nature elle-même.
 
27) Je refuse de participer à la recherche du profit comme but suprême de l’Humanité, et l’accumulation des richesses comme l’accomplissement de la vie humaine.

28) Je refuse de participer à la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons de rivières et de nos océans. Je refuse de participer à l’augmentation de la pollution industrielle et à la dispersion de poisons chimiques et d’éléments radioactifs dans la nature. Je refuse de cautionner l’utilisation de toutes sortes d’additifs chimiques dans mon alimentation.
 
29) Je refuse de prendre part à la guerre économique sévissant sur la planète et je m’emploie à aider au développement du tissu économique local de proximité.
 
30) Je refuse de voir la situation actuelle du monde comme une fatalité, et même si j’admets que je n’ai pas les clés pour la faire changer radicalement, je connais mon rôle et mes devoirs. La maturité de la conscience collective va irrémédiablement en grandissant. L’humain doit encore vivre de nombreux chocs et de nombreuses souffrances pour que les prises de consciences puissent l’amener à être co-créateur de sa vie. Je suis passée par de nombreuses épreuves pour le savoir, et même si à chaque étape de mon chemin j’ai reçu aide et guidance, je n’ai pu compter que sur moi pour avancer. L’humanité fera la même chose. Elle passera par le chaos, qui commencera à se faire sentir par de plus en plus de chaos individuels pour tout un tas de raisons diverses et variées. Les gens seront tentés de reconstruire ce qu’ils ont perdu à l’identique, mais bien vite ils s’apercevront qu’il est impossible de revenir en arrière et qu’il faut évoluer, changer et s’ouvrir à d’autres choses. Sinon, ils n’y survivront pas. Ce sera parfois une mort psychologique, parfois émotionnelle, parfois physique. Dans tous les cas, une remise à zéro du compteur de la vie. Je me dois d’accueillir auprès de moi ceux qui sont à ce stade de chaos et qui sont arrivés à la prise de conscience qu’il n’y a rien à attendre de l’extérieur. Mon rôle est de les guider et de parer à leurs besoins premiers le temps dont ils ont besoin pour acquérir cette nouvelle autonomie.
 
31) Je refuse de me considérer comme du bétail et donc d’être traitée en tant que tel, car je me refuse de trahir de nouveau l’étincelle divine qui vit en moi. Tout comme je trouve profondément injuste et douloureux envers ma Source de trahir le divin qui vit (comme il le peut!) au coeur de chacun.
 
32) Je refuse de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur cette bataille acharnée que mène la conscience pour s’élever, et de ne formuler aucun engagement véritable pour soutenir ce merveilleux travail de maturité dont j’ai su profiter à un certain moment et qui m’apporte chaque jour un peu plus de paix. Je ne peux que poser des actes pour soutenir cette bataille et redonner ainsi à tous, ce qui m’a déjà été confié.
 
 
33) Je refuse donc, en mon âme et conscience et définitivement, cette triste matrice qui a un jour été placée devant mes yeux pour m’empêcher de voir la réalité des choses. Mais je sais que cette matrice à aussi à un moment de ma vie agit pour mon bien et pour celui de tous, car seule la souffrance qu’elle a généré m’a donné la force d’ouvrir les yeux. Je sais maintenant à quel point la liberté d’être soi comme «Tout individualisé» (le duo indivisible formé par ma partie créatrice et ma partie créée) est importante. Sans cette matrice, j’en serai encore insouciante et peu convaincue. Je la pardonne et la remercie.
 
Sophie geek

_________________
L’amour est la seule arme redoutable que possède un Magiste blanc contre ceux qui sème la haine….
Revenir en haut Aller en bas
http://stores.shop.ebay.fr/Eso-Divina-Fournitures-esoteriques__W
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chartre personnelle de Sophie sur la désobéissance civile !   Mer 27 Mai 2015 - 0:17

Je suit très bien cette lecture forte intéressante.... Mais une fois tout refusé et hors du monde..... On fait quoi ? 
Et pour la numéro 4, il va falloir me dire comment faire....

De mon point de vue j'aurais tourné les phrases dans l'autre sens, en positif au lieu du "je refuse, je refuse, je refuse,etc..."! Car l'Amour fait avancer le refus fait couler. Smile

Donc si j'ai bien tout compris il faut descendre avec le lapin blanc au fond du gouffre ?? Smile
Yalla Bina !!
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Administrateur du forum
Administrateur du forum


Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Chartre personnelle de Sophie sur la désobéissance civile !   Mer 27 Mai 2015 - 15:35

Oui pour le « numéro 4, moi je ne travail plus alors ! pauvre petit artisan comment faire  What a Face ?» Tout comme le reste qui est très poétique mais rien de scientifique cyclops , je rejoins bien le « je refuse » mis de partout ici je n’ai fais que remettre ce texte qui tourne de partout sur le net et surtout les communautés et forum spirituel…. Je n’ai jamais dis que j’adhérais à 100% Evil or Very Mad bien au contraire…. Le mot « Je refuse » pourrait être changé par « je combats » Question pourquoi pas ? Enfin si ce texte laisse songeur Sleep c’est parce que il est facile (bien que ce travail d’écriture fut longuement réfléchie) de mettre cela sur du papier, mais bien difficile à mettre en œuvre à moins que Sophie n’est pas de malheur (dans sa collection verte) lol!  qu’elle soit riche et préfère vivre d’amour et d’eau fraîche tout en pouvant s’acheter ce qu’elle veut « avec les soussous de papa et maman  Laughing » ? Je ne sais pas ? Mais dans mon parcourt, j’en ai vu plein de ce genre « qui s’aimaient les uns sur les autres » jocolor prêchant la bonne parole mais ne ressemblaient pas à la vraie parole de « Jésus » Aimez vous les uns les autres  cheers ! Moi je vais prendre la pilule verte scratch

_________________
L’amour est la seule arme redoutable que possède un Magiste blanc contre ceux qui sème la haine….
Revenir en haut Aller en bas
http://stores.shop.ebay.fr/Eso-Divina-Fournitures-esoteriques__W
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chartre personnelle de Sophie sur la désobéissance civile !   Mer 27 Mai 2015 - 22:26

Moi j'aurais mis j'apprends à Aimer pour être efficace mais de suite l’interprétation et l'amalgame dans le mental n'est plus la même....

Pour ta pilule il me semble que tu as oublié, c'est tellement loin,... Smile que tu as pris jadis la pilule rouge... Smile Et je ne sais pas si tu as remarqué mais c'est impossible de revenir vraiment en arrière !


Dernière édition par Cygnus le Ven 10 Juil 2015 - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ChichouSandrine
Mage en confirmation
Mage en confirmation


Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Chartre personnelle de Sophie sur la désobéissance civile !   Mer 27 Mai 2015 - 23:11

http://www.roxane-company.com/blog/2015/05/20/inexactitudes-fakes-et-plagiats-que-cachent-ces-comptes-twitter-que-tout-le-monde-suit/

Je pense que c'est une chaîne ce qui est écrit plus haut
Revenir en haut Aller en bas
 
Chartre personnelle de Sophie sur la désobéissance civile !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment insérer une vidéo personnelle
» Pour être heureux ! Réflexion personnelle
» Sophie GELAR : promo 1992
» Consécration personnelle à saint Michel
» Exemple de tenue civile (et militaire) début XIII homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L’ésotérisme des Néfilims. :: On n'y parle de tout-
Sauter vers: