L’ésotérisme des Néfilims.
Ce forum est libre d’accès aux visiteurs, mais connectez-vous vous donnera d’autre avantage !

L’ésotérisme des Néfilims.

Parler de magie à l’état pure, car toute philosophie est bonne à prendre, celui qui l’ignore est un sot qui s’ignore.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
.............Bonjour, et merci de votre visite, n’oubliez pas de répondre aux sujets, de poser des questions, ce forum est là pour vous aider du mieux possible. Bien à vous Cristta & Lionel de Sirius...........

Partagez | 
 

 Le pendule de Foucault au Panthéon, à Paris.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur du forum
Administrateur du forum


Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Le pendule de Foucault au Panthéon, à Paris.    Mer 18 Sep 2013 - 20:14


Le Point.fr - Publié le 18/09/2013 à 00:01 - Modifié le 18/09/2013 à 19:05

Le moteur de recherche Google honore dans le monde entier le scientifique français né il y a 162 ans et qui a mis en évidence la rotation de la Terre.
Le pendule de Foucault au Panthéon, à Paris.

Par Marc Fayad

Son pendule est aussi célèbre que celui du professeur Tournesol ! Newton avait sa pomme, Faraday sa cage et Schrödinger son chat, Léon Foucault - né à Paris le 18 septembre 1819 - est indissociable de son pendule. Fils d'un éditeur, il fait ses premières années d'études en grande partie à la maison (à Paris et à Nantes) et au collège Stanislas à Paris. Il entame ensuite des études de médecine, qu'il abandonne, pour se tourner vers la physique. Il s'intéresse tout d'abord aux expériences de Louis Daguerre sur la photographie. Pendant trois ans, il assista Alfred Donné pour ses conférences sur l'anatomie microscopique.

On dit qu'Archimède a découvert la poussée dans son bain. Foucault, lui, a mis en évidence la rotation de la Terre grâce à une tige et un arbre. Au cours d'une expérience, le physicien observa une tige cylindrique fixée dans le prolongement d'un arbre d'un tour. Il constata qu'elle oscillait dans un plan fixe pendant la rotation de l'arbre, et c'est ainsi qu'il en déduit la possibilité de prouver la rotation de la Terre au moyen du pendule. Foucault chercha donc à démontrer que le déplacement du plan d'oscillation d'un pendule est une conséquence du mouvement de la Terre, lors d'une expérience réalisée au Panthéon en 1851. Cette découverte lui vaudra le surnom d'"horloger astronomique".


Il prouve le caractère non galiléen du référentiel terrestre

Pour mettre en évidence la rotation de la Terre, Foucault accroche une masse à un fil dont l'autre extrémité est fixée en haut de la coupole du Panthéon. Si le référentiel terrestre est galiléen (dans lequel un objet est en mouvement de translation rectiligne uniforme et où s'applique le principe d'inertie), le pendule oscille dans le plan fixe par rapport à la Terre défini par son poids et la tension du fil.

Pour que la force d'inertie de Coriolis se manifeste (force agissant perpendiculairement à la direction du mouvement d'un corps en déplacement dans un référentiel lui-même en rotation uniforme), il faut que la durée de l'expérience soit de l'ordre de la journée. Le pendule de Foucault a donc été construit de telle façon que la durée caractéristique de l'amortissement soit suffisamment longue, soit six heures. On observe alors une rotation du plan d'oscillation du pendule avec une période de rotation de 31 heures et 46 minutes. Cette déviation prouve l'existence d'une force supplémentaire : la force d'inertie de Coriolis, et donc le caractère non galiléen du référentiel terrestre. Conclusion : la Terre est animée d'un mouvement de rotation dans un référentiel géocentrique (dont l'origine est le centre de la Terre et dont les trois axes pointent vers des étoiles lointaines qui apparaissent fixes). Son pendule est aujourd'hui visible au musée des arts et métiers à Paris.


Cette découverte vaudra au Français, en plus de récompenses et de médailles, le surnom "d'horloger astronomique" et restera la plus importante jusqu'à sa mort en 1868.


Léon Foucault décède à 49 ans, le 11 février 1868, sans doute de la sclérose en plaques. Il est enterré au cimetière Montmartre à Paris. Depuis sa mort, les hommages n'ont cessé de se multiplier. Son nom est inscrit sur la tour Eiffel. L'astéroïde (5668) Foucault et le cratère lunaire Foucault ont été nommés en son honneur. En 1988, le romancier et essayiste italien Umberto Eco écrit Le pendule de Foucault, qui deviendra un best-seller mondial traduit en France deux ans plus tard. Son pendule constitue, pour certains fanatiques d'ésotérisme et d'occultisme de l'ouvrage, le seul et unique indicateur du point fixe de l'univers. Aujourd'hui, le moteur de recherche Google consacre un Doodle au scientifique français, lui permettant ainsi de recouvrer une célébrité mondiale et chez toutes les classes d'âge.REGARDEZ le pendule de Foucault au musée des Arts et Métiers à Paris :
http://bcove.me/3wvn8qaz

source : http://www.lepoint.fr/science/video-194-ans-sonnent-a-la-pendule-de-foucault-18-09-2013-1732021_25.php
http://www.gentside.com/doodle/leon-foucault-comment-le-pendule-du-physicien-francais-prouve-que-la-terre-tourne_art54706.html


_________________
L’amour est la seule arme redoutable que possède un Magiste blanc contre ceux qui sème la haine….
Revenir en haut Aller en bas
http://stores.shop.ebay.fr/Eso-Divina-Fournitures-esoteriques__W
 
Le pendule de Foucault au Panthéon, à Paris.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Pendule de Foucault
» Le Pendule de Foucault
» Invitation à l'inauguration du Pendule de Foucault
» Thèse sur Foucault
» Topic des Paris Uniens (Panthéon-sorbonne quoi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L’ésotérisme des Néfilims. :: Ésotérismes Rubriques Classés :: Radiesthésie, pendule…-
Sauter vers: